ENTRE LES ACTES

création septembre 2013

Un jour d’été 1939, une représentation théâtrale est donnée à l’occasion d’une fête paroissiale dans la paisible campagne anglaise. Le village se prépare à faire défiler en tableaux vivants les grands âges de la culture anglaise. Mais en sous-main, se révèlent les tendances cachées, les penchants inavoués, les aspirations, les espoirs, les rêves de ceux que l’amitié a rassemblés là, autour de la famille Olivier. À la fin de la journée, que reste-t-il du spectacle et de ce qui s’est passé « entre les actes » ? Alors que chacun reprend ses occupations comme si de rien n’était, tout est plus secrètement remis en question.

Entre les actes, écrit en 1941 et achevé quelques semaines avant le suicide de l’auteure, explore les relations entre théâtre et réalité, mais aussi entre le présent, le passé et l’avenir. Dans cette oeuvre, Virginia Woolf s’en prend aux piliers de l’Angleterre victorienne que sont la famille, le patriarcat et l’Empire, tout en brossant un tableau de la Grande Bretagne, encore sous le choc de la Grande Guerre et à l’aube de la Seconde Guerre mondiale. C’est la première fois que sera présentée en France une adaptation pour la scène de ce roman.

de Virginia Woolf

adaptation et mise en scène Lisa Wurmser

avec

Gérald Chatelain

Flore Lefèbvre des Noëttes

Bernadette Le Saché 

Christian Lucas

Stéphane Mercoyrol

Fannie Outeiro

Gilles Nicolas

Stéphanie Schwartzbrod

Nicolas Struve

Christophe Pecqueur

Emilie Revel

Jérémy Scherjan-Torres

 

 

LE FIGARO : "Lisa Wurmser a adapté l'ultime roman de Virginia Woolf, Entre les actes. Un pari audacieux. Ce n'était pas facile de nous plonger immédiatement dans la situation et, on l'a dit, elle y réussit. C'est une formidable directrice d'acteurs et elle a réuni douze très bons comédiens et les conduit avec intelligence dans des registres très différents. (...) L'autre réussite tient au talent des interprètes. Lisa Wurmser leur offre une adaptation heureuse et les dirige avec sûreté sans étouffer les personnalités. Les douze mériteraient d'être cités. Chacun donne à son personnage une saveur délicieuse et s'amuse. (...) Le théâtre dans le théâtre est une source infinie de bonheurs dramatiques et l'on prend grand plaisir à suivre les aventures des comédiens d'un jour et de leurs spectateurs." 

ARMELLE HELIOT

 

L'HUMANITÉ : "Il y a de l'audace à s'attaquer à une artiste aussi raffinée et complexe, qui a orné son siècle de chefs-d'oeuvre bien sentis. Il faut de l'amour. Lisa Wurmser n'en manque pas.(...) Théâtre dans le théâtre, comme dans Hamlet. On songe aussi à l'ouverture de la Mouette, de Tchekov, quasi un duplicata d'Hamlet. Douze acteurs qui peuvent chanter et danser donnent vie, capricieuse, burlesque, mélancolique, à un entrelacs savant de répliques sibyllines. (...) Un fond de scène harmonieux avec des nuages résume l'esprit de l'entreprise, qui semble trempé dans le pinceau d'une aquarelle haute en couleurs avec des réhauts sombres. (...)" JEAN-PIERRE LEONARDINI

​LE FIGARO MAGAZINE " LE RÊVE RÉINCARNÉ DE VIRGINIA WOOLF. ​On est ici dans l'intime le plus profond du rêve de Virginia Woolf, de ses multiples fantasmes. Le mérite de Lisa Wurmser est de nous livrer ce rêve avec une fidélité et une sensibilité remarquables. Sa scénographie, ses inventions, ses audaces, cette sarabande qu'elle impose à une douzaine d'acteurs superbement investis, font miracle. Son spectacle, né visiblement d'un énorme travail, donne l'image d'un désordre poétique de la pensée, qui vous déconcerte et vous bouleverse à la fois si vous le renvoyez à l'auteur. Aucun hommage rendu à Woolf ne pouvait être plus vivant." PHILIPPE TESSON

FROGGY DELIGHT "A l'heure où le "seul en scène" règne en maître, c'est une joie trop rare d'avoir autant de gens sur scène et autant de gens qui font quelque chose et le font bien. Dans ces conditions, il est difficile, voire impossible, de mettre en avant quelques-uns des comédiens et il serait préférable de tous les citer en soulignant la pertinence des choix de Lisa Wurmser. (...) Cette fête au village orchestrée par Virginia Woolf est l'occasion d'un spectacle théâtral à la fois divertissant et riche en réflexions sur l'existence. Une soirée totalement réussie qui donne tour à tour envie de lire le roman et de voir plus souvent un théâtre où, comme ici, le metteur en scène sait utiliser ses acteurs, leur faire la part belle et les rendre visiblement heureux." PHILIPPE PERSON

Mise en scène, Lisa Wurmser

Musique, Gerardo Jerez Le Cam

Costumes, Marie Pawlotsky et Thibault Becheri

Perruques, maquillages, Mytil Brimeur

Assistanat Raphaël Becheri

Création et réalisation décor, University for the Creative Arts - Rochester - Angleterre, Jipanco, Marie Noëlle Humbert

Création lumière Philippe Sazerat

Direction Technique Alain Deroo

Régie son Julien Reboux

Production La Comédie de Picardie

Coproduction Le Théâtre de la Véranda

Création septembre 2013 dans le cadre du festival Jardins en Scène - Picardie, et des tournées décentralisées de la Comédie de Picardie.

Avec le soutien de la SPEDIDAM

Spectacle créé avec le soutien du programme européen de coopération transfrontalière INTERREG IV A France (Manche) - Angleterre, cofinancé par le FEDER.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

©THÉÂTRE VERANDA